teaser
L’hypermétropie est un trouble de la vision fréquent, souvent lié à une anomalie de la forme ou de la longueur de l’œil.
La gêne visuelle des hypermétropes est plus importante de près que de loin. En cas d’hypermétropie, soit le cristallin est trop plat (et/ou la cornée insuffisamment bombée), ce qui empêche une bonne convergence, soit le globe oculaire est « trop court ». L’image se forme en arrière de la rétine: la vision des objets placés trop près est brouillée alors que celle des objets éloignés est plus nette. Pour améliorer sa vision de près l’hypermétrope doit faire des efforts « d’accommodation ».

Quand corriger l’hypermétropie ?

  • L’hypermétropie est fréquente. Beaucoup d’adultes atteints d’hypermétropie légère l’ignorent car leur œil s’est habitué à accommoder pour la vision de près. Avec l’âge, cependant, les muscles de l’œil sont de moins en moins capables de fournir cette compensation et des troubles apparaissent souvent vers l’âge de 30 à 40 ans. Si la gêne est importante, il devient nécessaire de corriger l’hypermétropie. Quand elle est forte, l’hypermétropie se manifeste dès l’enfance par des maux de tête, un larmoiement, des sensations de brûlure aux yeux, rougeurs oculaires, fatigue oculaire, un manque de coordination œil-main.
  • Chez l’enfant, une forte hypermétropie peut s’accompagner de strabisme et d’astigmatisme. L’hypermétropie sévère chez l’enfant est souvent héréditaire.

Comment corrige t’on l’hypermétropie ?

  • Par lunettes ou lentilles: un verre convexe repoussera l’image sur la rétine.
  • Par une intervention chirurgicale au Laser : elle consiste à corriger la courbure de la cornée à l’aide du laser excimer. Ces opérations sont réalisées sous anesthésie locale et sont rapides.