Qu’est-ce qu’une anomalie de la réfraction ?

Dans un œil normal, le trajet des rayons lumineux est modifié par la cornée et le cristallin pour converger sur la rétine.

  • L’œil myope, trop long, fait converger les rayons en avant de la rétine.
  • L’œil hypermétrope, trop court, fait converger les rayons en arrière de la rétine.
  • L’astigmate a une anomalie de la courbure de la cornée, ressemblant à un ballon de rugby.

Ces anomalies modifient le trajet des rayons lumineux et provoquent ainsi un défaut de la réfraction, à l’origine d’un trouble de la vue.

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

  • La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de l’œil et de rétablir le trajet des rayons lumineux dans l’œil.
  • L’intervention peut porter sur la correction de la courbure de la cornée. On parlera dans ce cas de chirurgie réfractive cornéenne.
  • Lorsqu’elle porte sur le cristallin, on parle d’intervention réfractive intraoculaire.
    Différentes techniques sont utilisées pour modifier la forme de la cornée en enlevant du tissu cornéen (en l’aplanissant). Généralement, la chirurgie réfractive utilise le laser Excimer pour une plus grande précision et une meilleure sécurité.
centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-01
centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-02
centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-03

Les différentes techniques de chirurgie réfractive

Les techniques se servant du laser Excimer sont actuellement les plus utilisées et permettent de traiter les 2 yeux en même temps.

  • Le laser Excimer de surface (ou PKR) est directement appliqué sur la surface de la cornée après ablation de la couche superficielle (épithélium). Cette technique rapide est adaptée pour les amétropies faibles et moyennes.
  • Le Lasik et le laser Femtoseconde se servent de la technique de la découpe d’un volet cornéen par laser ou par lame mécanique, puis un traitement par le laser Excimer sur une couche plus profonde de la cornée. Cette technique est utilisée pour les amétropies plus importantes.
  • Les implants intraoculaires : deux types de technique existent.
    • – En gardant le cristallin : l’implant est positionné en avant du cristallin (surveillance régulière obligatoire, car risque de cataracte précoce ou de problèmes de cornée, pouvant parfois obliger à retirer l’implant).
      – Après ablation du cristallin : l’implant est positionné dans le sac résiduel du cristallin. Les implants utilisés sont soit monofocaux (vision soit de loin, soit de près), soit multifocaux (vision de loin et de près). Cette technique est réservée aux fortes myopies ou aux hypermétropies, et surtout dans le cas d’une cataracte déjà présente.
    centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-04

    D’après Gatinel

    Pourquoi choisir de se faire opérer ?

    • Alors que les lunettes et les lentilles corrigent un défaut visuel, la chirurgie réfractive agit directement sur la cause. Elle va modifier la structure même de l’œil.
    • Elle peut corriger efficacement de nombreux troubles de la vision et permet le plus souvent, si l’indication est bien posée et selon le défaut à corriger, de ne plus avoir à porter de lunettes ni de lentilles.

    Sous quelles conditions bénéficier de ce type d’intervention ?

    • Toutes les personnes atteintes d’un problème de vision, c’est-à-dire en cas de myopie, d’hypermétropie , d’astigmatisme, ou de presbytie peuvent se renseigner sur la chirurgie réfractive.
    • Certaines situations peuvent contre-indiquer l’intervention : épaisseur de cornée trop fine ou maladie de l’œil de type glaucome, décollement de rétine ou DMLA.

    Je suis myope, en quoi consiste pour moi la chirurgie réfractive ?

    Dans votre cas, la chirurgie réfractive va permettre d’aplanir la surface au centre de votre cornée, afin que les rayons lumineux convergent bien sur la rétine.

    centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-06

    Je suis hypermétrope, en quoi consiste la chirurgie réfractive ?

    La chirurgie corrigera ce défaut en modifiant la courbure de la cornée. Les indications pour les hypermétropes doivent être posées avec plus de soin que pour la myopie.

    centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-06

    Je suis astigmate, en quoi consiste pour moi la chirurgie réfractive ?

    Dans ce cas, la chirurgie réfractive va consister à remodeler certaines parties de votre cornée et aplanir notamment les zones les plus saillantes. Il existe plusieurs types d’astigmatismes (myopique simple ou composé, hypermétropique simple ou composé, mixte). Le profil d’ablation cornéenne dépend du type d’astigmatisme.

    Je suis presbyte, en quoi consiste pour moi la chirurgie réfractive?

    Deux grands types de chirurgie peuvent être proposés :

    • soit en utilisant un laser pour remodeler votre cornée
       
      centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-07
    • soit en remplaçant dans certains cas votre cristallin par un implant monofocal ou multifocal.
      centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-08
      centre-ophtalmologie-la-ciotat-docteur-jerome-madar-chirurgie-refractive-au-laser-excimer-09

      Principe de fonctionnement d’un implant multifocal
      (répartition de la vision LOIN et PRES)